I miei Video clips furlans

Loading...

24 mag 2010

Coffe time


A pene che le cafetiêre a bruntularà, mi sbrovarai i lâvris e o lassari lí le tace vueite di front al vasut des rôsis chi ai puartât dongje cu lis brioches. Ma ce îsal, un dí feriâl? E pó?

Vie, a vôre. Tant doman o voi in Spagne par dute le setemane!

Quando incomincerà a brontolare la vera moka mi scotteró le labbra e lasceró la tazza vuota di fronte al vaso-moka dei fiori che ho portato a casa con le brioches. Poi via a lavorare. Tanto domani vado in Spagna per una settimana
Posted by Picasa

11 commenti:

frank spada ha detto...

Intant bondì, Jaio, e grazie dal coment.
Fati sentì - cuanc che tu as voe e timp - in tal me blog talian http://blog.robinedizioni.it/frank-spada e no dismenteà di inserì el to link (ancje su Riap.il fuoco) dut al è util par fati cognossi ancje fur de picule patrie. Mandi.

DoneBete ha detto...
Questo commento è stato eliminato dall'autore.
DoneBete ha detto...

... cognossi fûr de Piçule Patrie ... ta un articul, a firme Guy Van den Noortgate, dal 2 di Avrîl 1998, a si lei di un "homme aux doigts d'or"

L'homme aux doigts d'or
Depuis une douzaine d'années, l'Atelier Sommarti multiplie les créations qui s'exportent dans le monde entier.

Des arts, Mario Sommarti en a fait le tour durant de longues années. Et il continue à apprendre aujourd'hui. Peintre au départ, il a approfondi ses connaissances tant classiques au niveau de la formation de base que modernes au niveau de la connaissance des nouvelles matières plastiques qui ont révolutionné la sculpture ces 20 dernières années. "J'ai étudié assez longtemps à l'Académie, m'initiant à une série de disciplines comme le dessin, la sculpture, la gravure, la sérigraphie ou encore la céramique, confie-t-il. Il fallait que je fasse quelque chose pour exprimer mon style dans un moyen d'expression autre que la peinture." Ce sera la sculpture. Durant quatre ans, il travaillera dans une entreprise de fabrication de mannequins. Avant de se lancer comme indépendant en 1986. Le jeune artiste avait alors 44 ans!

Comme il n'a jamais ressenti "le besoin de me dire que j'étais un grand artiste", Mario Sommarti n'a éprouvé aucun complexe à s'exprimer dans des matières ou des secteurs qui peuvent apparaître moins nobles. Avec un succès foudroyant, ses créations de modèles et mannequins ont séduit le couturier français Jean-Paul Gaultier pour lequel il continue de travailler aujourd'hui. "Très rapidement, l'affaire a explosé, poursuit Mario Sommarti. L'atelier comptait une dizaine de personnes et l'argent rentrait, mais sortait aussi vite. A cette époque, j'acceptais quasi toutes les propositions de toute personne qui franchissait la porte. On a pris n'importe quoi et on s'éparpillait chaque jour davantage au détriment de la clientèle." Actuellement, Mario Sommarti travaille avec deux assistants et en famille. Il trouve ainsi son fils "assez doué" et a obtenu le concours de ses filles pour le moulage des visages de mannequins présents aujourd'hui dans les vitrines du monde entier.

Nouvelles idées.
L'atelier réalise à présent entre 5 et 6 millions de CA contre une quinzaine dix ans auparavant. Un résultat généré à parts égales par la vente et la location. Très libre dans ses choix et ses coups de coeur, Mario Sommarti continue à créer un grand nombre de modèles et sculptures diverses. Outre le milieu de la mode, ses oeuvres sont destinées, entre autres, à décorer des façades, des discothèques et des magasins d'opticiens. Pour ces derniers, Mario Sommarti a réalisé un nombre impressionnant de visages destinés à présenter les lunettes.

D'autres visages beaucoup plus grands décorent les façades ou servent de comptoir. Dans le domaine de la grande taille, l'Atelier Sommarti a notamment réalisé une mappemonde géante de trois mètres de diamètre pour une université américaine.

En fonction des quantités et des projets commandés, les modèles sont soit fabriqués dans l'atelier, soit en usine. Mario Sommarti réalise également des stands d'exposition et participe à de nombreuses foires internationales à travers l'Europe. "Ces foires sont très stimulantes, confesse-t-il. Chaque année, il faut absolument se renouveler et apporter de nouvelles idées qui accrochent l'oeil et attirent le visiteur sur le stand." L'esprit perpétuellement en éveil et à la recherche de nouvelles créations, Mario Sommarti recourt maintenant à l'informatique pour créer et proposer, en images virtuelles, ses idées aux administrations communales en mal d'inspiration dans l'aménagement du cadre urbain. Et ce n'est là qu'un des multiples projets qui lui trottent dans la tête et qu'il réalise ensuite dans son atelier.

Jaio Furlanâr ha detto...

Osti, Done bete, graziis, o no lu vevi mai let. Mi pâr che Guy al veve fat une tesi su di me cuant ch'al jere student. Daspó no lu ai plui viodût o magari al à cirût di cjatâmi ma o jeri a torzeon di cualchi bande cul cjâf o cul rest.Cuant che o sarai pensionât, o mi eri zà dite che o mi metarai a lei ducj i libris che no ai mai savût lei ma o crôt che esplorâ internet par viodi indulà che o soi stât a nol sarà mâl nancje chel:-)

frank spada ha detto...

Ostie Jaio, ce curiositat che tu mi fasis vegnì leint che un coment a l'è stat eliminat!
Lu atu fat par buine gracje o parcé lu vevin scrit in italian? Ce misterios! Mah!
Mandi.

Jaio Furlanâr ha detto...

No, no, Frank, no elimini mai nuie (dome cualchi merecan se al ven a fâ spam) Il post al é stât eliminât dae autrice, che forsit a si veve sbaliade.
Un saludo porqué me voy una semana a esponer los uevos debajo el sol de Andalusia:-)

frank spada ha detto...

Hasta a luego, hombre vigoroso, felicidad e buena suerte!

Anemone Viola ha detto...

Fas un bon viac!!!

patrizia ha detto...

jaio
tu ses protit un torseon
simpri ator
mai che tu lavoris un poc.

maman

patrizia

patrizia ha detto...

jaio
tu ses protit un torseon
simpri ator
mai che tu lavoris un poc.

maman

patrizia

Anonimo ha detto...

Fa buon viaggio!
Chapucer